Charte confiance

La séance de libération des mémoires émotionnelles s’inscrit dans une véritable démarche d’ouverture, de communication et de travail sur soi. La pratique et les outils que je propose ne peuvent en aucun cas se substituer aux diagnostics et traitements médicaux mis en place par votre médecin traitant.


Le consultant

Si je suis responsable de la maîtrise de mes outils et du bon déroulement de la séance, vous en tant que consultant êtes responsable de votre bien-être, de votre développement personnel et de votre vie. Dans ce cas, vous pouvez à tout moment faire le choix d'un autre thérapeute et d'une autre pratique. Il est essentiel de vous sentir à l'aise pour progresser de façon significative et positive.

Ma pratique demande un investissement personnel de votre part. Une véritable réflexion sur votre démarche de mieux-être, une bonne identification de vos problèmes et une qualité de communication seront appréciées lors d'une séance en lecture des mémoires émotionnelles.

Plus vous serez à l'aise et en pleine conscience de votre démarche, plus la séance sera bénéfique, enrichissante et constructive. Vous êtes le seul acteur de votre bien-être.

En tant que praticien, je suis là pour vous soutenir, vous écouter, vous aider à comprendre votre situation. Ensemble, nous ciblerons vos mémoires émotionnelles paralysantes et trouverons des solutions efficaces pour vous en détacher.

 

Le thérapeute

Ma mission en tant que thérapeute est de vous aider à prendre en main votre chemin de vie. Confiance, humilité, respect et confidentialité sont des valeurs qui seront toujours mise en avant dans ma pratique. Mon rôle est de vous guider dans l'identification de vos blocages, à en comprendre l'origine, de vous aider à les soustraire de votre quotidien afin de vous réapproprier votre histoire.

Dans ma démarche professionnelle et personnelle, je reste dans une dynamique de non jugement. Mon accompagnement sera toujours positif et bienveillant. Je garde en permanence une attitude d'écoute et d'ouverture à votre égard. Je peux être amené à refuser la requête d'un consultant pour des raisons professionnelles, en ce cas, je communiquerai les coordonnées d'un confrère.